Un peu d’histoire

Les débuts

La vigne de la région bordelaise est officiellement cultivée depuis le Moyen-Âge selon des documents authentiques du vignoble du Sauternais. Cependant, la légende raconte que la vigne serait cultivée depuis le temps de l’Empire romain.

Des commerçants néerlandais ont développé une nouvelle technique permettant de figer le processus de fermentation avant que celui-ci n’arrive à sa fin. Ce développement permettait alors de préserver le sucre résiduel. Cette invention de génie fût appelée « l’allumette hollandaise » : une mèche baignée dans le souffre puis ensuite brûlée.

Bon à savoir

Les vins de Barsac ont le choix entre leur appellation propre et celle de sauternes. Rien ne les sépare en effet : même degré alcoolique, même teneur en sucres, même terroir, même taille de la vigne. Ce qui fait la différence? Certains sauternes préfèrent l’appellation barsac parce qu’elle est la marque de vins dont la caractéristique liquoreuse est plus légère. Il va de soi que, s’agissant des sauternes, les durées de conservation n’ont rien de commun avec celles des blancs secs, voire des rouges.

Localisation 

Localisée à environ 30 km au Sud de Bordeaux, l’appellation « Sauternes » se situe du côté gauche de la Garonne et sur les deux rives de la rivière Ciron.

Cette appellation est restreinte à 5 communes : les terroirs viticoles de Sauternes, Preignac , Fargues, Bommes et Barsac. Cependant les vins appartenant à la commune de Barsac ont la possibilité d’être révendiqués en tant qu’appellation « Barsac ».

Grands vins de Sauternes, Barsac
Grands vins de Sauternes, Barsac